Uncategorized

Dans le cadre de la lutte contre  la pauvreté : Christine Feza Motema accompagne la formation de 100 femmes en entrepreneuriat dans la Lukunga

Une centaine de femmes et filles-mères vivant dans le district de la Lukunga à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, ont bénéficié, du 9 au 13 août 2022, en la Paroisse catholique Saint Christophe, d’une formation en entrepreneuriat à l’initiative de l’ONGD « Synergie pour la Décentralisation et la Bonne Gouvernance et Lutte contre la Pauvreté ».
Une oeuvre  de la députée nationale Christine Feza Motema,  Présidente ad intérim du Regroupement Politique Alliance pour l’Avenir (AA/a) qui milite pour  l’autonomisation des femmes afin de faciliter leur accès à l’entrepreneuriat.
Pendant  cinq jours, les participantes ont eu droit à des enseignements pratiques autour de la fabrication de certains  produits notamment les poissons salés, l’eau de javel, le vinaigre, la pâtisserie, le savon, le jus de baobab, le caramel, et le détergent.
Prenant la parole, l’élue de la Lukanga à la clôture de cette formation, a expliqué que cette activité vise à améliorer le savoir-faire entrepreneurial des femmes de sa circonscription électorale. « C’est un pas en avant pour nous, femmes de Lukunga, dans la lutte pour notre inclusion et notre participation au développement socio-économique de notre pays, la République Démocratique du Congo », a déclaré Christine Feza Motema.
D’après elle, cette session de formation contribuera sans nul doute à promouvoir l’autonomisation des femmes et à reduire ainsi les inégalités liées au genre. Face à une mobilisation tous azimuts de ces femmes de Lukunga venues du Camp Munganga, de Mbinza village, du quartier des Anciens combattants, la  » maman sociale » de ce district de la capitale a  estimé que cet engouement traduit un signal fort.
Par ailleurs, « laissez-moi vous dire que parmi les facteurs clés qui expliquent notre faible participation à la vie publique et qui conditionnent toute perspective de changement figurent en bonne place l’ignorance et la dépendance économique des femmes. Aussi, en tant que femme, suis  ravie et fière de nous retrouver sous le signe du savoir-faire des mamans en rapport avec l’entrepreneuriat, gage de notre autonomisation économique qui constitue la condition sine qua non de notre liberté et de notre accès réel aux droits fondamentaux. », a-t-elle mentionné.
Selon les prévisions de cette ONGD, ce type de formation pratique en entrepreneuriat devra être organisé, au fur et à mesure, avec l’objectif d’atteindre au moins 400 femmes du district de la Lukunga.
La cérémonie de clôture de cette formation était  marquée, le samedi 13 août 2022, par la remise des brevets aux participantes.
Pour lier l’utile à  l’agréable,les récipiendaires ont bénéficié chacune d’un fonds de démarrage pour leur permettre de passer immédiatement à l’action. Mamous
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?