Nation

« Prix des médias Henriette Eke 2022 » : L’UNFPA lance un concours sur le thème :  » Eliminer les décès maternels évitables en RDC »

Le Fonds des nations unies pour la population va lancer, le vendredi 10 juin,  le concours  « Prix UNFPA des médias Henriette Eke »  2022 pour récompenser les meilleures productions médiatiques axées sur les questions de populations.  Le thème de ce prix est : «  Eliminer les décès maternels évitables  en RDC ».  Les productions soumises au concours doivent intéresser les communautés  locales et s’efforcer à donner un visage humain aux résultats des interventions de l’UNFPA et
de ses partenaires.

Bien avant cet événement, le représentant résident de cette agence de Nations Unies était face à la presse ce mercredi 08 juin à Kinshasa, en virtuelle et en présentielle. DR Eugène Kongnyuy  a  déclaré que l’objectif est d’accroitre l’implication des journalistes et acteurs des médias y compris le digital dans la promotion de la santé maternelle ; augmenter le volume de production médiatique sur la thématique des décès maternels en RDC  et renforcer la sensibilisation et le plaidoyer sur la santé maternelle.  Ce concours s’adresse à tous les journalistes  de presse écrite, radio, télévision et presse en ligne travaillant  en RDC.

Les résultats attendus, selon le numéro 1 de l’UNFPA est d’atteindre 300 journalistes qui ont une connaissance sur la santé maternelle ; 200 journalistes au moins participent au prix en envoyant leur production et 250 productions journalistes sont enregistrées pour le concours.

Le concours sera lancé le vendredi 10 juin et va se clôturer le 15 novembre prochain, a annoncé Dr Eugène Kongnyuy.  Pour participer à ce concours, le candidat doit être journaliste travaillant en RDC.  Il doit s’inscrire sur la plate-forme au plutard le 30 novembre 2022 en renseignant les informations demandées et en postant ces œuvres en ligne et la production journalistique doit avoir été diffusée  ou publiée sur un média  régulièrement installé en RDC entre juin et novembre 2022.

A entendre le patron de l’UNFPA, les productions concernées par le concours  doivent répondre aux critères ci-après par catégorie. Pour la presse-écrite : la production ne va pas dépasser 3000 mots avec espace ; Presse en ligne : production ne doit passer dépasser 2000 mots avec espace ; radio : la production radiophoniques ne doit pas
dépasser 2 à 5 minutes et la télévision ne doit pas dépasser 2 à 5 minutes maximum.

Pour rappel, madame Henriette Eke fut une sage-femme dévouée qui a milité pour la revalorisation de la profession sage-femme. Elle a travaillé comme conseillère sage-femme à l’UNFPA de 2010 jusqu’à sa mort en novembre 2020.  Mathy Musau

Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?