Economie

Prétendue prédation des minerais au Lualaba : Des autorités dénoncent une campagne de sape menée par des « ennemis du peuple »

Quelques heures après la publication d’un document faisant état d’une « prédation des ressources minières » dans la province du Lualaba par un groupe d’individus avec le concours de quelques officiels dont la gouverneure ad intérim, Fifi Masuka, des voix s’élèvent au niveau du gouvernement provincial pour dénoncer une campagne de sape visant à ternir l’image des autorités du Lualaba pour des raisons jusque là inconnues.
Selon les services du gouverneur de province de Lualaba, Fifi Masuka, des personnes mal intentionnées tentent en vain de décourager les efforts de l’autorité provinciale visant à redorer l’image du Lualaba et à doter la province des moyens nécessaires pour son développement. Ils se réservent le droit d’ester en justice contre toute personne qui s’hasarderait à s’illustrer dans la diffamation.
« D’importants efforts sont fournis par la gouverneure de province pour une gestion rationnelle et efficiente des toutes les ressources dont dispose la province de Lualaba. Certaines sources, la mine de Tuluizembe appartenant à la province était gérée de manières opaque par des dirigeants de l’époque. La province ne bénéficiait d’aucun centime alors que la mine était cédée à un privé qui payait 2 millions USD par mois. Aujourd’hui, Tuluizembe rapporte 3 millions de dollars américains mensuels à la province, grâce au leadership de la gouverneure ad intérim, Fifi Masuka. C’est une avancée significative. De tels exemples, il y en a des dizaines », a déclaré un conseiller de la gouverneure du Lualaba qui a requis l’anonymat.
Et d’ajouter : « Des personnes qui s’hasardent à publier des faussetés sans vérifier, nous devons les mettre hors d’état de nuire. Ce sont des nuisibles qu’il faut absolument dénoncer. Les autorités provinciales ne peuvent pas être distrait par ce genre de personnes en mal rationalité. Elles doivent se focaliser sur l’essentiel, sous le leadership de Fifi Masuka, pour le développement du Lualaba ».
Pour rappel, des informations relayées par une certaine opinion se réclamant être défenseurs du peuple font état d’une prétendue prédation des minerais de la province par la gouverneure ad intérim en complicité avec des soit disant membres de famille du Président de la République. Allégations que balayent d’un revers de la main les services de Fifi Masuka. Selon ces services, le numéro 1 de cette province n’est impliquée ni de près ni de loin dans la prédation des ressources de cette entitée. MT
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?