Nation

Récensement de la population, PF, SSR : L’UNFPA sensibilise les étudiants de l’UNIKIN

 » Offrir à la population kinoise et la communauté estudiantine des services d’information et de santé sexuelle et reproductive, en organisant le service de dépistage volontaire du VIH/SIDA, le service de planification familiale« , tel l’objectif principal de la journée de reflexion organisée par L’UNFPA à l’UNIKIN à l’intention des étudiants de la faculté de la dèmographie, dans le cadre de la journée mondiale de la population. Cette rencontre avait aussi pour but de faire  connaître la vision du département des sciences de population et développement (DSPD) sur l’interaction de la pandémie de covid-19 et la démographie en RDC, promouvoir la vision du gouvernement de la RDC par rapport aux choix en matière de santé sexuelle et reproductive, et la lutte contre les VBG ainsi qu’organiser un plaidoyer auprès du gouvernement et des partenaires internationaux en vue  d’une appropriation nationale effective des questions de population devant se traduire par une mobilisation accrue des ressources en faveur des programmes de population et de développement.
L’organisation du récensement, une nécessité
À cette occasion, le conseiller principal  chargé du récemment à l’UNFPA, Klissu  a expliqué que le recensement va permettre d’avoir non seulement des informations importantes sur la population, telles que, son effectif, sa structure par âge et par sexe, sa répartition géographique, mais il donnera également des informations socio-économiques clés sur l’éducation, la santé, l’emploi, la fécondité, la mortalité et même les infrastructures, pour ne citer que ces quelques exemples.
Puis, il a rappelé que ce fait est l’un des engagements pris par la RDC pour   mettre en œuvre le programme d’action développé lors de la conférence internationale de la population et développement tenu au Caire, capitale de l’Égypte, en 1994. Il a salué la décision courageuse et historique prise par le gouvernement, celle d’organiser le prochain recensement général de la population et de l’habitat,  RGPH ».
Par ailleurs,  il a relayé le message de la directrice exécutive de l’UNFPA, le Dr. Natalia Kanem,  à travailler pour respecter le droit de chacun à fonder une famille selon sa volonté et à agir pour remédier à la situation créée par la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19 dans le monde, notamment les inégalités entre personnes et l’augmentation des cas de violences basées sur le genre.
Pour sa part, le secrétaire général au Plan, Daniel Epembe Mosango a fait savoir  que cette conférence  était une  opportunité de faire un plaidoyer en vue de renforcer la prise de conscience au près des communautés, des autorités et responsables des services publics de l’État et des partenaires au développement sur le problème majeur de population et leurs effets sur le développement du pays et la sauvegarde de l’environnement.
Pour rappel,  la journée mondiale de la population est célébrée le 11 juillet de chaque année. Pour l’édition 2021 , le thème retenu est :  » Les droits et les choix sont la réponse : En cas d’augmentation ou diminution des naissances, influencer sur les taux de fécondité ne peut se faire qu’en accordant la priorité à la santé et aux droits en matière de reproduction ». Tricya Munsasi.
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?