Nation

L’UNFPA : La directrice exécutive en première mission en RDC du 12 au 17 mai prochain 

La  Directrice exécutive de l’UNFPA, Dr Natalia Kanem est attendue en RDC  du 12 au 17 mai 2021. Cette première mission de ce Haut fonctionnaire des Nations Unies va commencer par la capitale congolaise avec un agenda chargé. Une occasion pour elle, de rencontrer les responsables du gouvernement, du système des Nations unies, de la société civile, des partenaires au développement, des communautés et des femmes et jeunes de la RDC, renseigne un communiqué de presse de l’UNFPA.
À Kinshasa, la Directrice exécutive de l’UNFPA va visiter le centre de santé  et de prise en charge des survivantes de VBG pour interagir avec les bénéficiaires. En plus, elle aura un échange avec les femmes leaders qui jouent un rôle important dans la lutte pour le respect des droits des femmes et des jeunes filles, poursuit la source.
***Soutenir les efforts du gouvernement congolais
Ensuite, la visite de Dr Natalia Kanem sera une  occasion de soutenir les efforts du gouvernement pour faire avancer le développement social et économique, notamment le deuxième recensement Général de la population et de l’habitat (RGPH2).
En effet, cette visite de la Directrice exécutive est une preuve de solidarité avec le peuple de la RDC dans son cheminement vers le développement durable. L’UNFPA défend les droits de l’Homme, la dignité et la sécurité des femmes et des filles. Cette agence des NU  croit fermement que le développement durable et la prospérité ne sont réalisables que lorsqu’il y a une égalité des sexes, et que les femmes sont autonomes, ajoute la source.
Par ailleurs, l’UNFPA soutient les droits, la sécurité et la dignité des femmes et des filles ainsi que l’égalité des chances pour tous. « Nous devons nous unir pour faire progresser le développement économique et social afin d’améliorer le niveau de vie dans une plus grande liberté. Et nous travaillerons ensemble pour construire la paix » a déclaré Dr Natalia Kanem. Cela passe par un appel à l’action audacieux avec trois objectifs dans les 150 pays, dont la RDC. Il s’agit de mettre fin aux décès maternels évitables, mettre fin aux besoins non satisfaits en matière de planification familiale, puis mettre fin à la violence basée sur le genre et aux pratiques néfastes, notamment le mariage des enfants et les mutilations génitales féminines.
Enfin, la Directrice exécutive va se rendre dans la partie Est du pays. Durant sa visite, Dr Natalia Kanem va  rencontrer des survivants de violences basées sur le genre (GBV), en tant que championne du Comité Permanent Inter Agence (IASC). A l’Est du pays, la patronne de L’UNFPA va plaider  pour la prévention et la réponse aux VBG. « C’est une situation déchirante », a reconnu le Dr Kanem. « Ce sont les femmes qui doivent subir la stigmatisation et la honte. Pourtant, les hommes s’en tirent en toute impunité », a-t-elle dénoncé. Mathy Musau
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?