Santé

Fin de la 11ème épidémie d’Ebola :  » Les enfants touchés nécessitent une attention particulière », selon L’UNICEF 

Dans un communiqué de presse, l’UNICEF  se félicite de l’annonce faite ce mercredi 18 novembre par le Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) confirmant la fin de la dernière épidémie de virus Ebola dans la province de l’Equateur.

« Bien que l’épidémie soit terminée, les enfants touchés par Ebola nécessiteront encore une attention et des soins particuliers, car les communautés touchées commencent à retrouver une vie normale », a déclaré le représentant de L’UNICEF en RDC Edouard Beigbeder. Selon lui: « Tout au long de la dernière épidémie qui a frappé la RDC, nous avons travaillé avec nos partenaires pour répondre aux besoins physiques, psychologiques et sociaux des enfants. Il s’agit notamment de veiller au bien-être des parents et des membres de la famille survivants afin qu’ils puissent mieux s’occuper de leurs enfants ».

L’UNICEF a fourni des soins et un soutien psychosocial à des centaines d’enfants dont les parents ou les personnes qui s’occupent d’eux sont soignés dans les centres de traitement Ebola ou sont morts à cause du virus Ebola, fait savoir la source. Ce soutien, poursuit la même  source,  est essentiel pour les enfants qui sont particulièrement vulnérables à l’isolement, à la stigmatisation, à la malnutrition ou à la pauvreté.

Cependant, l’expérience de l’UNICEF en matière de réponse aux précédentes épidémies a permis à l’organisation et à ses partenaires de déployer ses ressources et son expertise dans les 48 heures suivant la déclaration de l’épidémie le 1er juin 2020. Au cours des cinq mois et demi qui ont suivi, l’UNICEF a travaillé en étroite collaboration avec ses partenaires locaux et gouvernementaux pour améliorer les installations d’eau et d’assainissement dans les centres de traitement du virus Ebola, fournir un soutien psychosocial aux personnes infectées et affectées, y compris les enfants séparés de leurs parents, et renforcer la connaissance de la maladie et les pratiques de prévention au sein des communautés.

Il s’agit de la 11ème épidémie à frapper la RDC depuis 1976, et de la deuxième en Equateur en moins de deux ans. L’épidémie a tué 55 personnes et en a infecté 130. Deux enfants sont morts et 11 ont été infectés. Mathy Musau

Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?