Nous les femmes

Investir pour la cause de la paix durable en RDC: Les femmes congolaises engagées à poursuivre leur plaidoyer à travers les provinces

Les femmes congolaises regroupées au sein de la Synergie  » Ronde pour la paix » ont, au terme de leur mission, formulé une série des recommandations pour poursuivre leurs actions de plaidoyer à Kinshasa comme en provinces pour pousser l’ensemble de la population à ‘investir résolument pour la cause de la paix durable en RDC. Au cours d’une conférence de presse, elles ont recommandé la relance du dialogue permanent et effectif entre les membres de la coalition au pouvoir afin de résoudre tout différend persistant et repartir sur des nouvelles bases. Selon ces femmes, l’objectif de cette vision est d’oeuvrer en faveur de la stabilité des institutions pour l’intérêt du peuple Congolais. C’est aussi l’occasion de prendre la résolution pour  dénoncer et sanctionner le tribalisme de toute nature. Ces organisations féminines estiment qu’il y a lieu d’investir en faveur d’une nation fondée sur la reconciliation, solidarité et l’unité du peuple Congolais et l’intagibilité des frontières nationales.

Les femmes de la « Ronde pour la paix » ont demandé  au Gouvernement  d’accélérer le processus de désarmément, de démobilisation et de réinsertion et en même temps rendre effective l’opération de récupération des armes et munitions au sein de la population à travers l’ensemble du territoire national en s’appuyant sur la campagne de l’Union africaine   » Faire taire les armes à feu en 2020″. Enfin, cette Synergie des femmes encourage les initiatives de création d’emplois au sein de la jeunesse en vue d’améliorer les conditions de travail des agents et fonctionnaires de l’Etat.

En effet, la démarche de cette Synergie est d »écouter les différentes personnalités  du pays, leur proposer leurs contributions pour l’apaisement du climat actuel. C’est dans ce cadre qu’elles ont rencontré tour à tour le coordonnateur adjoint du Mécanisme national de suivi de l’Accord cadre d’Addis Abeba, le président du CNSA, le Ministre d’Etat de la Décentralisation, le Cadre de concertation nationale de la société civile, la plate forme Lamuka ainsi que le responsable de l’AFDC.

Au terme de ces entretiens, elles ont analysé les causes profondes du climat politique actuel sous 3 angles à savoir: la méfiance entre les alliés au pouvoir, la pauvreté  et l’absence de réconcilliation.  Ces femmes ont ifait un constat selon lequel les richesses de la RDC qui devraient être un modèle de fierté pour son peuple, ne l’est pas faute de bonne gouvernance. Et que la population continue à sombrer dans la pauvreté  alors que les groupes armés exploitent ses minerais et continuent à tuer les paisibles citoyens sans défense.  A ce sujet, elles ont souligné que la paix se construit et ne se donne pas.

Mathy MUSAU

Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?