Nous les femmes

Violences sexuelles et basées sur le genre: Le numéro vert 122 désormais opérationnel pour la prise en charge des victimes

La redynamisation de la ligne verte 122 est effective depuis ce lundi 03 août à la suite d’une cérémonie organisée  par le Bureau de la conseillère speciale du Chef de l’Etat en charge de la lutte contre les Violences et la Jeunesse et le Ministère d’Etat en charge du Genre, famille et enfant en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).
En lançant l’opérationnalisation de ce numéro vert, Béatrice Lomeya a précisé:  » La ligne verte est un point de départ qui permet à la survivante de prendre contact en temps réel, d’alerter les services habilités à lui porter secours et le cas échéant pour bénéficier d’une prise en charge appropriée par les services étatiques et non étatiques. C’est pourqoui, il est important qu’il soit accessible à toutes les couches de la population sur l’ensemble du territoire national sans discrimination ».
Ainsi, Béatrice Lomeya a recommandé que le personnel du call center doit aider les  victimes  à s’exprimer dans leur langue maternelle. Et d’ajouter :  » La prise en charge holistique des survivantes des VSBG est indispensable. Ces violences déshumanisent l’être humain et lui font perdre sa dignité. C’est en porte étendard que la Présidence de la République, à travers la Consellière spéciale en charge de la Jeunesse et de la lutte contre les violences, a conduit de  main de maitre ce  projet qui a aboutit au lancement du numéro vert le 122 « . Pour sa part, la Consellière  spéciale du Chef de l’Etat en charge de la Jeunesse et la lutte contre les VSBG a fait savoir que le lancement du numéro vert s’inscrit dans la ligne droite du mandat du Président de la République qui est une preuve de sa ferme détermination à lutter contre les actes de violences dans toutes ses formes.  Chantal Yelu Mulop a expliqué que ce call center est d’une extrême importance dans la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre car il offre une opportunité de dénonciation et une assistance aux victimes des actes de violence en organisant les services de gestion des cas.
Chantal Yelu a saisi cette occasion pour annoncer la mise en oeuvre de deux programmes importants pour apporter une réponse à la probématique des VSBG.  »  Il s’agit d’une part de l’addendum au communiqué conjoint qui sera exécuté en partenaire avec le Bureau de la secrétaire générale adjointe des NU en charge des violences sexuelles en temps de conflit et d’autre part de la campagne de tolérance zéro que le Président de la République va lancer dans  les prochains jours », a-t-elle indiqué.
Pour l’UNFPA,  la mise en place d’une ligne d’assistance à Kinshasa et dans toutes les provinces pour garantir que les survivants des Violences sexuelles et basées sur le genre continuent à bénéficier des services vitaux et pour prévenir les futurs  incidents de violence domestiques. Sennen Hounton a rassuré que son organisation a plusieurs années d’expérience dans le fonctionnement des lignes d’assistance. Ainsi, l’UNFPA a soutenu la mise en place et l’opérationnalisation de la ligne 122.

Mathy Musau

Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Mathy Editor
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts

About Author

Comment here

instagram default popup image round
Follow Me
502k 100k 3 month ago
Share
×

Bonjour

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à  infos@rdcnewslive.net

× Comment puis-je vous aider ?